samedi 15 mars 2008

Le plus vieux métier du monde

A lire chez Emery:

A Aubagne le Modem s'est allié au PC, à Metz avec une UMP dissidente, à Marseille avec le PS, à Toulouse, le PS a dit non au Modem alors il s'est allié avec l'UMP pour trois places d'adjoint, à Asnières le Modem s'est associé avec le PS et le Divers droite (!), à Paris Delanoë n'a pas besoin de lui alors le Modem doit se débrouiller tout seul et décide de se maintenir dans trois arrondissements.

[...] En somme, le Modem a une géométrie variable. Après avoir roucoulé auprès des gens de pouvoirs, le Modem se couche quand il est payé et rebat le pavé quand il ne l'est pas. Comme les femmes exerçant le plus vieux métier du monde...

Dans un autre registre, l'affaire Spitzer, ce gouverneur de New York qui a du présenter sa démission après que l'on ait découvert son implication dans des réseaux de call-girls de luxe, présente des rebondissements intéressants. A l'instar de Monica Lewinsky, qui avait lancé une ligne de sacs à main à son nom, Ashley Alexandra Dupre, la call-girl fréquentée par Spitzer, risque de se sortir avantageusement de cette histoire, comme le rapporte le Nouvel Obs

C'est d'abord Penthouse qui a manifesté son intérêt, affirmant être prêt à mettre Ashley Alexandra Dupre, 22 ans, en couverture. La présidente et éditrice du groupe, Diane Silberstein, a expliqué jeudi que "Penthouse" "adorerait l'avoir dans le magazine".

Selon elle, Ashley Alexandra Dupre semble être "une jeune femme très intéressante et pleine de talent" et le magazine pourrait lui offrir une somme "en rapport avec sa valeur".

[...] C'est ensuite le sulfureux Larry Flint, patron de "Hustler", qui a indiqué être intéressé par Ashley Alexandra Dupre, jeune femme du New Jersey jetée sous le feu des projecteurs depuis que le "New York Times" l'a identifiée comme la call-girl dont les échanges avec Eliot Spitzer ont été surveillés par le FBI.

Pour finir sur une note plus proche de la réalité, et pas forcément plus joyeuse, un billet de Gascogne à lire chez Eolas.

Geneviève a 57 ans. A peu de choses près, elle a l'âge de ma mère.
Elle est mariée, son homme est fonctionnaire d'Etat. Les revenus ne sont pas mirobolants, et les fins de mois sont souvent difficiles. Mais qui sait se limiter n'est jamais déçu.

[...] Les revenus sont en baisse depuis quelques années, et on comprend que ce n'est pas la crise économique qui est en cause. Mais vous savez quoi ? Geneviève est fière...Oh, pas de se prostituer, ça non. Encore moins de s'en expliquer devant des officiers de police judiciaire, sur ordre d'un juge d'instruction. Elle se doutait bien que ce jour arriverait, mais quand il est là, c'est difficile. Non, Geneviève est fière d'avoir pu payer leurs études à ses enfants, et qu'ils ne s'en soient pas trop mal sortis.
Et elle est fière de son mari, qui l'aime malgré tout.

Certes, la prostitution du Modem est quand même du second degré, mais cette capacité à former des alliances à géométrie variable amène à se poser quelques questions sur le sens à leur attribuer.

Dans ces 3 histoires, on voit surtout, et c'est ce qui est perturbant en soi, que la prostitution n'est pas forcément liée à des conséquences négatives, et que dans chacun des cas, la prostituée semble tirer des bénéfices réels de cette situation. Et c'est bien là le problème...

1 commentaires:

Alex 16 mars 2008 à 11:53  

C'est pas pour prendre la défense du modem, mais bon :

1) Rien de plus logique que de négocier au cas par cas pour des municipales, car même avec un contexte politique ambigu, l'électeur moyen ne vote pas en fonction de la couleur politique pour de "simples" municipales. Si ils s'étaient alliés avec le FN ou la LCR ok, mais bon là rien de choquant à mes yeux (quoique le PC ca se discute :p)

2)Si faire la "pute", c'est tirer parti du seul avantage que l'on a, je ne vois pas quel parti s'en priverait... Le modem essaie de se caser là où il peut, faute de mieux...

Bref, pas de quoi s'alarmer, ce n'est certainement pas la première fois qu'il y a ce genre de manoeuvres et ce n'est certainement pas la dernière. En plus, je rappelle qu'on parle d'un parti qui est par définition au "centre" des clivages politiques.

  © Blogger template 'Solitude' by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP